LE FORT DE PRDES

Le Fort de Prades

Site et monument historiques à Prades
  • Le fort de Prades

  • Au milieu des prairies qui lui ont donné son nom, se trouve le village de Prades. Comme son voisin Montaillou, son passé a été fortement marqué par le catharisme. Un puits médiéval magnifiquement restauré, l’enceinte fortifiée du «Fort» ainsi que l’église St-Pierre et sa vierge à l’enfant du XVIIe, en bois doré, justifie une bonne halte.

    Le dénombrement des terres du Comte de Foix mentionne le Fort de Prades pour la première fois en 1272. La seigneuresse de Prades la plus connue, fut...
    Au milieu des prairies qui lui ont donné son nom, se trouve le village de Prades. Comme son voisin Montaillou, son passé a été fortement marqué par le catharisme. Un puits médiéval magnifiquement restauré, l’enceinte fortifiée du «Fort» ainsi que l’église St-Pierre et sa vierge à l’enfant du XVIIe, en bois doré, justifie une bonne halte.

    Le dénombrement des terres du Comte de Foix mentionne le Fort de Prades pour la première fois en 1272. La seigneuresse de Prades la plus connue, fut Marguerite d'Angoulême, soeur de François 1er, reine de Navarre et Comtesse de Foix. Au début du XVI ème siècle, elle fit réédifier le Fort de Prades, depuis il porte le nom de Château de la reine Marguerite.
    Il s'agissait d'une simple enceinte fortifiée dont les vestiges les plus remarquables sont la porte fortifiée située sur la partie Est du rempart ainsi que d'anciens fours à pain, seules traces des habitations qui y étaient accolées. 
    L'intérieur du fort, toujours occupé de maisons, forme un quartier d'habitations du village actuel.
  • Langues parlées
    • Français
À voir aussi