comme l'attestent les nombreux passages de courses cyclistes de renommées nationales, et internationales, à commencer par le Tour de France, avec ses arrivées en altitude au Plateau de Beille et au Plateau de Bonascre, ses passages au Col de Pailhères, Col de Port, Port de l'Hers... la Ronde de l'Isard, course internationale des jeunes de moins de 23 ans, avec notamment une arrivée à la station de Goulier-neige... la cyclosportive « l'Ariégeoise », créée en 1995, classée parmi les 5 plus belles cyclosportives du pays.

Participer à l'Ariégeoise, c'est rouler sur les routes du Tour de France, et gravir les cols qui ont fait l'histoire du cyclisme moderne !
Aujourd'hui, le vélo, il y en a pour tous les goûts, et toutes les pratiques : cyclotourisme, cyclosport, vélo à assistance électrique...Condition physique plus ou moins exigée, suivant le modèle choisi, mais évasion garantie grâce aux magnifiques paysages qu'offre notre territoire des Pyrénées Ariégeoises !
 
Et si tu as oublié ton vélo, tu pourras toujours en louer un dans l'un des magasins sur le territoire !!
 

Pas de col aujourd'hui, mais une sortie « casse-patte » : direction la Route des Corniches !

Cette belle route perchée à 1000 m d'altitude qui dévoile tour à tour ses villages typiques de montagne, ses églises romanes, et un panorama somptueux sur la chaîne des Pyrénées.. C'est à Lordat que nous décidons de faire la pause, un peu pour la belle vue sur son château, mais aussi...parce qu'il y a une fontaine !!!

Eh oui, le cyclo boit régulièrement, de petites gorgées... alors il connaît parfaitement les endroits pourvus en eau potable (fontaines, cimetières...), pour remplir ses bidons !

Nous poursuivons en direction du Col de Marmare où la route se rétrécit tout en offrant de longs passages ombragés...pour atteindre ensuite le Col du Chioula, où nous décidons d'un arrêt pour profiter de la vue époustouflante qui se présente à nous...

Après, c'est la descente jusqu'à Ax-les-Thermes et nous voilà sur nos machines, à jouer avec les freins, et à chercher la meilleure courbe... A Ax-les-Thermes, c'est l'arrêt au bistrot qui nous attend tous (et c'est sacré !), autour d'un demi pour la plupart... avant de regagner le point de départ et de retrouver nos voitures !
J'aime ces sorties qui alternent montées et descentes, mais ce que je préfère, c'est quand la pente s'élève pendant de nombreux kilomètres. Des cols de montagne, me direz-vous ! Et en Pyrénées Ariégeoises, nous sommes sacrément gâté(e)s !!

Alors, c'est décidé, tu t'équipes, et on part rouler ?!